Détaillé
Par zone
0
50
100

Description

L'IBPT élabore des cartes de couverture mobile (Atlas) à partir des données communiquées par les opérateurs. Ces données sont corrigées en fonction des tests de mesure sur le terrain avant chaque mise à jour.

L’IBPT effectue ces tests sur l’ensemble du territoire belge. Pour que les cartes soient publiées, elles doivent respecter un niveau minimum de fiabilité. La carte affiche la présence d’un signal en fonction de sa puissance (signal satisfaisant, bon ou très bon).

Informations

Clause de non-responsabilité

Certains opérateurs utilisent une technique de gestion de réseau, appelée le « RSRP boosting », qui vise à améliorer les performances de leur réseau 4G. L’impact du « RSRP boosting » sur les performances peut être positif ou négatif, selon les circonstances. Les opérateurs peuvent opter pour des stratégies différentes vis-à-vis du « RSRP boosting ». Ce dernier peut être utilisé, avec des intensités différentes, sur l’ensemble ou des parties du territoire. Cette différence de stratégie a un impact sur les cartes de couverture. En effet, la couverture des opérateurs utilisant le « RSRP boosting » apparaît meilleure que celle des opérateurs ne l’utilisant pas.

Le « RSRP boosting » a également pour effet d’augmenter le nombre de barres indiquant la qualité de couverture, apparaissant sur les smartphones. Dès lors, bien qu’un signal puisse apparaître en orange (satisfaisant) dans une zone, il se peut que la qualité de l’expérience utilisateur n’y soit pas optimale. Afin d’avoir une image plus exhaustive de la qualité, l’IBPT mesure également la qualité de l’expérience sur les réseaux mobiles. Il complète en outre son enquête sur la couverture via la collecte de données issues directement du terrain.